Biographie


Mohamed Lam est né à Podor au Sénégal en 1989 en pleine crise politique. Crise qui à l'époque « a amené le Sénégal et la Mauritanie à un point de confrontation ouverte et laissé une blessure dans le corps politique des deux pays (…) » Charles C. STEWART. Période qui d'ailleurs a influencé de près ou de loin sa doctrine, sa vision des choses, « je suis profondément mauritanien mais suis également profondément sénégalais. La Mauritanie a fait de moi un Sénégalais de naissance car elle n'était pas capable de protéger ma famille en ces périodes de conflits, le Sénégal nous a ouvert ses bras...mais nous sommes rentrés car nous restons mauritaniens ».

Mohamed est donc Mauritanien, essayiste et auto-éditeur, résidant en Nouvelle-Aquitaine en France. Diplômé d'une Maîtrise en Droit Judiciaire Privé à l'Université de Nouakchott, major de sa promotion en 2010, en 2011 et en 2012, il obtient la bourse d'étude de l’État Mauritanien pour poursuivre ses études dans le Maghreb. Une bourse d'excellence octroyée aux meilleurs étudiants de l'Université de Nouakchott.

Après plusieurs tentatives de transferts de sa bouse d’État en France et l'absence quasi-totale de réponses de l'administration en Mauritanie, il arrête les démarches dans ce sens et part tout de même s'installer à Nantes où il poursuit sa formation en Carrière Judiciaire et Sciences Criminelles. Intéressé par la question politique Africaine et Internationale, Mohamed Lam s'inscrit au département de Science Politique de la faculté de Droit de Nantes et décroche son diplôme d’Études Européennes et Internationales en 2014.

Engagé dans la lutte contre le racisme et les discriminations en France, en 2017, il rejoint, comme permanent juridique, SOS Racisme Gironde qui est une section de SOS Racisme : Une association française créée en 1984, dont le but est la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et plus généralement toutes les formes de discrimination. Cette expérience lui a permis d'ouvrir les yeux sur les enjeux du racisme, des droits de l'homme et de la politique. Auteur de « l'Oubli Volontaire, pour un nouveau contrat social en Mauritanie », un ouvrage qui a eu beaucoup de succès dans le milieu africain en France et précisément auprès des Mauritaniens de la diaspora, il décide de spécialiser ses réflexions et son engagement sur la question politique Mauritanienne.

Ambassadeur du Réseau Diaspora RIM à Bordeaux, il travaille actuellement à la conception de plusieurs projets culturels pour aider les jeunes mauritaniens et même les moins jeunes à se faire connaître au delà des frontières africaines. Auto-éditeur et conscient des difficultés que l'on peut rencontrer dans le domaine de la production littéraire en Mauritanie, il a contribué à la publication du roman d'un jeune Mauritanien, et compte en faire autant pour beaucoup d'autres. Mohamed Lam est également ce qu'on appelle un Speaker. Il fait des conférences, anime des rencontres littéraires et participe à des concours d'éloquence. Cependant, il reste toujours concentré sur son objectif car comme il le dit si bien « Mon idéal le plus cher est de voir se réaliser l'Unité Nationale tant recherchée en Mauritanie. Une unité qui offrira toutes les communautés (Peule, Maure, Wolof, Soninké, Harratine, Bambara) les mêmes droits et une égalité certaine ». Il ne fait pas que le dire il y contribue à sa façon car il a également publier un ouvrage collectif dans lequel ont contribué quatre autres jeunes Mauritaniens également très actifs dans la société civile. L'ouvrage s'intitule Voter Utile et traite de la question du vote par affinités ethniques ou communautaire et analyse le comportement électoral du citoyen Mauritanien dans les périodes d'élections présidentielles et législatives.

Aujourd'hui, Mohamed Lam est membre fondateur de Perpectives Afrique, un groupe de réflexion panafricain basé à Bordeaux qui a pour objet de rassembler des jeunes intellectuels issus des diasporas africaines de France autour de thématiques diverses en lien avec le continent africain. Ils produisent à cet effet des études, des ouvrages individuels et collectifs, et organisent des conférences-débats et autres événements ouverts au public. Perceptives Afrique dont Mohamed Lam a fondé avec son équipe a donc, en définitive, l'objectif de favoriser l'émergence d'une plate-forme diasporique non communautaire, véritable force de propositions aux diverses questions contemporaines liées à l'Afrique et à ses relations avec le reste du monde.








img1